EcouteEnquêteTranscription
VendéeGM1: En, plein fin fond de la Vendée. (rires)
VendéeGM1: Ben comme son copain il est, i/, il a une ferme donc euh. (onomatopée n't)
VendéeMG1: Evasées aux genoux voilà oui (rires).
VendéeMG1: T/, tu, tu dois en avoir vu quelques unes euh. Oui, des petits carreaux ouais. (rires)
E1: je, je vais te poser euh, excuse-moi (bruit),
E1: je vais te reposer. Ça va là,
E1: (toux) pour cette conversation spontanée,
E1: (XX) deux, de quoi on parle, lorsqu'on est frère et sœur?
GenèveCM1: Euh, saccadé de gauche et de droite sur une rythmi/, une mer qui bouge puis t'as, t'as avec cette musique, cette procesion, la chaleur, l'émotion.
GenèveCM1: Ces gens pauvres qui étaient tous plus beaux les uns que les autres, c'est peut-être la seule fois de l'année où,
GenèveCM1: ils trouvent un, un bout de tissu, qui, qui est plus beau que, ce qu'ils arrivent à se mettre.
GenèveCM1: Et tout ça était vraiment extraordinaire.
GenèveCM1: Vraiment là/ à coupler le souffle.
GenèveCM1: Et puis, à tel point que moi qui vais jamais à l'église ici,
GenèveCM1: ne le répétez à personne.
GenèveCM1: Le dimanche d'après, (rire) j'ai, j'ai demandé expressément d'aller à la,
GenèveCM1: à la, à la messe, là où je me suis rendu avec Die.
GenèveCM1: Euh pour un deuxième tour et j'étais, j'é/ j'étais pas déçu du tout.
GenèveCM1: Donc j'ai plein de cassettes ici j'en ai écouté en faisant mon repassage l'autre jour (rire) encore, c'était/ c'est vraiment bien, donc le mariage de Die pour y revenir,
GenèveCM1: du moment qu'il y a de la musique je prends le billet euh, pas de problème.
GenèveE1: Tu te souviens après on a été chez lui?
GenèveCM1: Chez?
GenèveE1: Chez les sœurs (XX) les frères.
GenèveCM1: Il y en a eu tellement de frères ah oui pardon après la messe de minuit hou là, là,
GenèveCM1: ouais la fête était pas finie,
GenèveCM1: Donc la messe euh, on, on avait crainte qu'elle dure quatre heures, selon les, les dires de Dominique,
GenèveCM1: mais en fait c'est la messe de Pâques celle-ci elle s'est, contenté de deux heures et demi trois heures je crois.
GenèveCM1: Et après donc effectivement on a été invité au couvent, comme hôtes d'honneur.
GenèveCM1: Où il y avait effectivement une euh, population un peu plus internationale que, que l'audience de la/ il y a/ de la messe, il y avait un prêtre italien.
GenèveCM1: Un espèce de Pavarotti qui avait déjà b/ je le soupçonne un verre dans le nez,
GenèveCM1: et puis ils ont commencé à se disputer avec une petite sœur polonaise au sujet du foot bien sûr.
GenèveCM1: Et la/ l'un et l'autre s'y connaissaient pas mal et la petite sœur commençait à, à être bien, bien prise aussi.
GenèveCM1: Elle est, prise de fou rire et cætera, il y avait des, séminaristes africains aussi,
GenèveCM1: qui, qui, qui amenaient leur jeu, un vieux, un vieux prêtre aussi qui, savait plus quoi dire parce qu'il était sénile enfin bref il y avait une euh.
GenèveCM1: Et puis bien sûr ils avaient reçu beaucoup de cadeaux d'Europe.
GenèveCM1: Dont des panettones je crois,
GenèveCM1: ou des colombes de Noël voilà des choses comme ça.
GenèveCM1: Alors tout tournait autour de l'alcool, de la religion, de l'Italie et du foot enfin c'était,
GenèveCM1: absolument génial toute cette bande joyeuse se séparait, pas mal ah oui c'était l'heure d'aller faire la tournée des malades.
GenèveCM1: Après hum, (XX) ils ont dû attendre un peu plus que d'habitude je crois, (en riant) leurs médicaments,
GenèveCM1: je/ c'était, c'était (en riant) vraiment un souvenir euh extraordinaire.
GenèveCM1: Et après on est quand même rentré se coucher.
GenèveCM1: Donc le mariage euh, j'y reviens toujours, (rires) (XX) il sera peut-être bien là finalement.
GenèveE1: Il sera peut-être?
GenèveCM1: Avec toutes les connaissances qu'il a enfin sa, son noyau est là.
GenèveCM1: Donc ça serait formidable si on pouvait. Y assister.
GenèveE1: Ce serait chouette. Encore? Hum hum, d'accord. (rire)
GenèveE1: Ben, tu peux raconter ben pourquoi Dominique il était en Zambie?
GenèveCM1: Pourquoi Dominique était en Zambie hum?
GenèveCM1: C'était il y deux ans. Si je me rappelle bien.
GenèveCM1: Et il a commencé son, sa troisième année de collège au mois de septembre.
GenèveCM1: Et c'était une période euh où les,
GenèveCM1: tensions familiales si on peut les appeler comme ça étaient un petit peu embarrassantes et pesantes pour lui,
GenèveCM1: sa sœur et fait/ tous les membres de la famille.
GenèveCM1: Ca a été peut-être, ou sûrement un des, détonateurs de ses, échecs scolaires.
GenèveCM1: de son échec scolaire donc la, les, la situation était tellement dramatique au mois d'octobre novembre,
GenèveCM1: qu'il a vite tiré les conclusions que, qu'il serait en échec, pour cette troisième,
GenèveCM1: et plutôt que de s'assoir et de rien faire il a, lui-même initié un projet très ambitieux.
GenèveCM1: de, de partir, tout de suite. Et lorsqu'il est venu nous en parler, c'était quasiment tout décidé avec l'école déjà,
GenèveCM1: avec beaucoup de courage il avait pris. Ouais il avait contacté le doyen et le directeur.
GenèveCM1: Tout seul, et, < E1: Je savais pas> tout à fait et ce qu'on l'a l/ su après donc qu'il avait été
GenèveCM1: extrêmement encouragé, par euh, par les, ses deux interlocuteurs,
GenèveE1: (XX).
GenèveCM1: Une dame madame euh, enfin je sais plus le nom, une dame et un monsieur, l/ monsieur le directeur,
GenèveCM1: et madame la doyenne, des troisièmes, avec un nom suisse allemand.
GenèveCM1: Qui l'ont, chaudement encouragé, félicité, aidé, et cætera, donc euh.
GenèveCM1: L'heure de la décision était un petit peu avant Noël pour un départ le huit janvier.
GenèveCM1: Donc il avait, étudié différents projets dont un sauf erreur au,
GenèveCM1: en Australie ou je sais pas où, mais il l'avait jugé un petit peu trop facile puis qu'il était bilingue ou, il voulait vraiment un, un choc.
GenèveCM1: Et le choc il l'a eu donc il est parti le huit janvier.
GenèveCM1: Il s'est fait présenter ses vingt-et-un malades.
GenèveE1: Ouais.
GenèveCM1: Le premier jour et puis pour l/ pas le mettre à l'épreuve mais pour euh lui souhaiter la bienvenue il a été présenté à Die,
GenèveCM1: le copain dont on vient de parler,
GenèveCM1: euh pour nettoyer la morgue. Et son contenu, donc euh,
GenèveCM1: à l'heure du petit déjeuner lorsqu'on descend de l'avion d'Europe, euh comme euh 'Welcome to Africa' c'était,
GenèveCM1: c'était son premier truc mais il a tenu le coup. On a reçu une lettre euh trois semaines après son arrivée,
GenèveCM1: qui indiquait que le vingtième de ses vingt-et-un malades venait de mourir.
GenèveCM1: Donc, après le premier jour, il y avait un taux de mortalité qui est toujours le même maintenant.
GenèveE1: Il a tout noté tu te souviens il a fait des registres.
GenèveCM1: Exactement, il a, il a vraiment réagit d'une manière extraordinaire et petit à petit mais ça on l'a appris euh,
GenèveCM1: même bien après son retour et pas forcément que de lui, ce qu'il a fait.
GenèveCM1: Parce qu'il était modeste ou, je sais pas quelle raison en tout cas il est, il a pas tout raconté tout de suite ni sorti ses photos, et je sais même pas si on les a toutes vues.
GenèveCM1: Donc on a appris de Die sur le ton de la confidence qu'il a, pratiqué certains actes médicaux,
GenèveCM1: qu'on laisserait peut-être même pas faire à des infirmières en chef ici.
GenèveCM1: Euh, des choses euh, que je vais pas raconter maintenant qu'ils sont trop, trop horribles mais il les a faites et puis, il s'est vraiment,
GenèveCM1: exécuté jusqu'à, au dernier instant.
GenèveCM1: Et puis quand nous avons fait le voyage euh, Noël passé on a bien vu l'accueil qu'il a reçu,
GenèveCM1: ça aussi c'était un moment hyper fort c'était la veille de Noël et puis ils ont la, bon qu/ c'est/ comme c'est tenu par des,
GenèveCM1: des sœurs catholiques euh polonaises, plutôt convaincues,
GenèveCM1: euh, ell/ elles ont la, la messe, ils ont la messe, tous les matins vu comme ils sont encore plus convaincus qu'elles donc ça pose (en riant) aucun problème et puis,
NyonAB1: Alors, oh là, là, ce que j'aime bien faire, bon ben je suis toujours restée euh, très active en comptabilité,
NyonAB1: où je peux faire des mandats ici à la maison, j'aime beaucoup l'extérieur, le jardin, les fleurs, la musique.
NyonAB1: Ben ça doit être, oui, nonante nonante et un.
NyonAB1: Je pense, qu'il est allé.