EcouteEnquêteTranscription
Paris Centre villeFGN1: Entre les frères et sœurs et les petits/ les enfants et les petits-enfants.
Paris Centre villeE1: Ouais. Ouais, (XX). Hum, hum, hum, hum.
Paris Centre villeFGN1: euh, et puis il y en a qui ne sont pas venus parce qu'ils pouvaient pas venir si vous voulez, ils étaient quatre-vingt et quelques.
Paris Centre villeE1: Oh c'est déjà, pas mal, c'est déjà pas mal. Oui. Hum, hum.
Paris Centre villeE1: Vous avez (X) vous avez aussi une propriété ou, dans la famille euh en Normandie c'est ça? Oui.
Paris Centre villeE1: Oui. Hum. Parce que (X) m'a fait voir des, des photos.
Paris Centre villeFGN1: A. La, la dernière photo que (X) a faite. (bruit)
Paris Centre villeGN1: Oui je vous montrerai ça tout à l'heure oui, oui.
Paris Centre villeE1: Je vais vous demander quelques informations sur votre père.
Paris Centre villeGN1: Ah.
Paris Centre villeE1: Quel était son année de naissance? (inspiration) Ou plus ou moins.
Paris Centre villeGN1: Dix-huit cent soixante dix-sept je pense. Mille huit cent soixante dix-sept, ouais, ouais.
Paris Centre villeE1: Euh, et son lieu d'origine?
Paris Centre villeGN1: Euh, Elbeuf à (X) c'est en Normandie.
Paris Centre villeGN1: Oui.
Paris Centre villeGN1: Non, non, non, non, non, non, non mon père il est, Elbévien non, non il est, il est normand, il est normand oui, oui, oui, oui, oui.
Paris Centre villeE1: Hum, hum. Et quel était sa profession?
Paris Centre villeGN1: Eh bien il était fonctionnaire, il était au Ministère des Travaux Publics. Et il était docteur en droit.
Paris Centre villeGN1: De formation. Ça veut dire qu'il avait fait des études de droit. Hum, hum.
Paris Centre villeE1: Euh.
Paris Centre villeE1: C'était quelle ambiance euh je/ je enfin point de vue euh scolaire, intellectuel, et cetera, comment ça se passait à la maison, quel genre de famille?
Paris Centre villeLC1: Ben [bA], moi, pff j'aurais du mal à donner un genre de famille mais, tout ce que je sais c'est que euh.
Paris Centre villeLC1: Ben mes parents m'ont, t/ m'ont toujours euh, donné euh,
Paris Centre villeLC1: ce dont j'avais besoin enfin, ce que je voulais dans la limite euh,
Paris Centre villeLC1: enfin j'ai pas, j'ai pas été gâté quoi ou quoi que ce soit mais euh. (Bruit)
Paris Centre villeLC1: Ben je bénéficiais de euh, (XX). (bruit)
Paris Centre villeLC1: De conditions privilégiées euh qui font que euh.
Paris Centre villeLC1: J'ai eu euh. (bruit)
Paris Centre villeLC1: J'ai pu avoir un enfira/ en, enfin.
Paris Centre villeLC1: Je pense que j'ai été bien éduqué par mes parents et que, ils m'ont euh ils ont toujours tout fait pour que je réussisse donc euh. (bruit)
Paris Centre villeLC1: Je pense que c'est euh.
Paris Centre villeLC1: Qu'ils ont bien rempli leur euh leur rôle euh, à ce niveau là.
Paris Centre villeE1: D'accord. Ok. (bruit)
VendéeGM1: Le six juin euh, mille neuf cent soixante-dix-neuf.
VendéeE1: Soixante-dix-neuf, donc tu as, tu vas avoir vingt euh, vingt-deux ans là.
VendéeGM1: Voilà. Vingt-deux ans au mois de juin . Je suis né à Cholet.
VendéeE1: Tu as toujours vécu en Vendée?
VendéeGM1: Toujours.
VendéeE1: Treize Vents?
VendéeG: Toujours à Treize Vents.
VendéeE1: Tu as jamais euh tu as toujours vécu en Vendée?
VendéeGM1: Ben oui parce que en fait euh, euh, le jour où, ben euh, où ma mère était enceinte de moi, eh bien ils ont fait construire en, à Treize Vents.
VendéeGM1: Ben j'ai vécu un an en Afrique mais euh, ouais.
VendéeGM1: Un an, j'avais six ans, ouais six ans, quand j'étais là-bas.
VendéeGM1: Six ans ben, ouais parce que je suis par/-ti euh, je suis parti de Treize Vents, j'étais en C. P.
VendéeGM1: C. P., on a été un an en Afrique.
VendéeE1: Où ça? (bruit de micro)
VendéeGM1: (onomatopée n't) Où ça? C'était à Boué je crois. (bruits de briquet) Ouais Boué il me semble ouais au Gabon ou, au Gabon ouais.
VendéeE1: Ouais c'est au Gabon.
VendéeGM1: Et euh, après ben quand je suis revenu en plus j'ai redoublé mon C. P., parce que euh, c'était euh, c'était maman qui me faisait les, les cours en Afrique. (rires)
VendéeGM1: Alors j'étais plus souvent rendu sur le chantier avec le, avec le, avec papa plutôt que euh, en cours avec maman, mais bon.
VendéeGM1: Quand je suis arrivé en France ben euh, j'avais six ans. Je savais pas lire.
VendéeGM1: Donc euh, ils ont dit 'ah il redouble, lui', bon alors j'ai redoublé. (rire) C'est pas grave.
VendéeGM1: Oh non, j'en ai pas beaucoup, parce que ben, à six ans euh, tu te rappelles pas de grand chose quoi.
VendéeGM1: Je me rappelle de temps en temps ben, quand euh, quand on regarde des photos avec les parents ou euh.
VendéeGM1: Toi tu te dis 'oh oui tiens c'est vrai que ça me rappelle un peu quelques trucs' mais euh autrement, parce que c'est vague quoi.
VendéeGM1: Le seul truc que je me rappelle c'est euh.
VendéeGM1: Bon ben quand euh, ma frangine euh, Céline, quand elle a eu son problème à l'oreille là.
VendéeE1: Qu'est-ce qu'elle a eu?
VendéeGM1: Euh c'était un problème alors attends euh, ça vie/ ça venait de quoi ça euh, pfff, je sais même pas.
VendéeGM1: C'était un problème à l'oreille, enfin euh, elle a eu tout un tas de problèmes quoi, puis elle était rentrée avant nous euh, en France quoi. On est restés moi et David euh, au Gabon.
VendéeGM1: Puis après on était repartis en, (pause) tous les deux en avion.
VendéeGM1: C'est, c'est le seul truc que je me souvienne quoi, autrement le reste euh. (onomatopée p't)
VendéeE1: Ils habitent dans le, dans la région les deux autres? Oui. Toulouse?
VendéeE1: C'est joli Toulouse.
VendéeMG1: Ben oui j/, alors je, j'y suis allée l'autre jour mais c'était pour l'aider à s'installer dans sa, (rires de E1) dans sa maison donc euh, (en riant) c'est pas, c'est quand même à vingt-cinq kilomètres à peu près de Toulouse.
VendéeMG1: Mais elle me dit 'ben euh oui c'est, c'est c'était pas le moment.'
VendéeMG1: Et puis en plus elle dit 'je connais pas encore bien, je vais m'habituer et puis tu vas r/, tu reviendras et puis là on, on ira découvrir.'
VendéeMG1: Alors. Papa lui il est né en quatorze.
VendéeE1: Quand il fallait hein.
VendéeMG1: Hein, oh ben oui tu vois (Toussotements).
VendéeE1: Il est de Treize Vents aussi?
VendéeMG1: Non il est originaire des Deux Sèvres quand même, il est, il est né, il est né à Saint Amand, et puis il est venu à Treize Vents je crois qu'il avait sept ans.
VendéeMG1: Et puis sinon ben il a toujours euh, toujours vécu à Treize Vents, il a fait, il était coiffeur, pour hommes.
VendéeE1: Ah et, et vous avez récupéré en fait son salon alors, non?
VendéeMG1: Et, maman qui n'était pas coiffeuse du tout, quand il est revenu de, de la guerre,
VendéeMG1: ben euh, oui avant juste avant de partir à la guerre, i/ i/, il s'était lancé à faire euh, coiffeur homme, à cette époque. Ça faisait donc euh, trente-neuf, oui les années trente-neuf quarante.
VendéeMG1: Bon, et puis après au retour bon ben, il y avait la coiffure dame qui commençait à se euh, si tu veux un peu à se préciser.
VendéeMG1: Ben oui mais maman elle, ne savait rien faire, donc elle est partie euh, sur Paris, faire, dans une école.
VendéeMG1: A l'école Chomier Nazaire euh, et, bon elle a fait un temps de, d'apprentissage, c'était pas rien à cette époque là, quand papa était revenu donc, c'était donc en quarante six.
VendéeMG1: (onomatopée n't) Et, bon elle a fait je crois que c'est trois ou quatre mois, et puis ben passés ces trois ou quatre mois ben elle est revenue, puis voilà, acheté le matériel et puis elle s'est mise à, à faire coiffure euh, coiffeuse dame.
VendéeMG1: Qu'elle a fait, qu’elle a fait tout le temps. Et imagine t/, oui, oui et c'est vrai que sur le moment moi je, j'avais six ou sept ans, (onomatopée p't) (X) j'ai pas.
VendéeMG1: Mais après, après je me suis dit 'bon sang', en quarante-six partir sur Paris euh, j'étais pas,
VendéeMG1: on avait, on avait de la famille oui elle avait une tante, bon et ça a sûrement aidé à ce que, à ce que ça se fasse comme ça, mais ça du/, c'était pas évident non plus hein.
VendéeE1: Surtout juste après la guerre comme ça.
VendéeMG1: Et imagine toi qu'Emmanuelle, eh ben a, fait son, truc là son, sa, a repris ses cours dans une école, ben c'est cette même l'école. Oui.
VendéeMG1: (rires de E1) Sans, sans savoir hein quand elle m'a dit, 'ben oui c'est chez Chomier Nazaire' j'ai dit 'ben c'est pas vrai'.
VendéeE1: C'est la que ta grand-mère était.
VendéeMG1: (XX) j'ai dit (XX) j'ai dit ma/ mamie, mamie Madeleine elle, elle a fait, ‘bah’. Alors elle en a parlé au, parce qu'elle le connaît un peu et il est ami avec son, son patron.
VendéeMG1: Alors elle lui en a parlé il a dit 'ben je rechercherai parce que depuis les débuts de, la création de l'école euh, toutes les personnes qui sont passées.' Oui.
VendéeMG1: Mais bon elle l'a pas rennuyé avec ça il a peut-être pas eu le temps ou je sais pas.
VendéeMG1: T/ c'est, c'est curieux hein, hein, c'est curieux, il a fallu que ce soit, alors que il y a plein d'autres euh, d'autres écoles euh, sur Paris. Hein?>
VendéeMG1: Ben il y en a, toute une équipe oui bon non il a fallu que, que ce soit celle-là.
VendéeE1: Elle est peut-être très bonne hein?
VendéeMG1: Bien elle est sans doute peut-être pas dans les mauvaises oui je suppose mais bon, il y en a d'autres sans doute aussi euh, aussi bonnes mais, c'est ça, ça, le hasard hein si on veut appeler ça le hasard et ça fait que euh.
VendéeE1: Mais il était déjà marié alors?
VendéeMG1: Ah ben oui. Ah oui, oui, oui. Moi je me rappelle pas beaucoup par exemple de ton, de ton père et puis ses frè/ les frères et sœurs à l'école mais sont, ils s/ sont,
VendéeMG1: ils les, ils sont venus à l'école quelques années à Treize Vents, ton père s'en, s'en rappelait l'autre fois alors que il en a parlé, ouais (ingressif), je me souviens, il l'a dit.
VendéeMG1: Mais moi je, j'ai pas, j'ai pas un, de souvenir euh, précis non.
VendéeMG1: Non j'ai plus re/-tr/ je les ai retrouvés quand même,